IACAE TAGE MAGE, GMAT, Concours Passerelle, concours trempin, TOEIC

Présentation de IACAE et l’enseignement agricole

L’IACAE a eu son origine grâce au code rural et de la pêche maritime. Effectivement, créée comme étant une mission dans l’enseignement agricole français, l’IACAE a pour principal objectif de satisfaire aux attentes de la société. Il peut être considéré comme étant une sorte de guide méthodologique ayant pour visu la conduite et l’analyse de l’action éducative. Normalement, ce programme est bien reconnu au ministère de l’agriculture de l’agroalimentaire et de la forêt. Il favorise les échanges avec les bailleurs et autres partenaires dans ce secteur. Il peut être considéré comme étant un portail offrant une bonne ouverture géographique à l’enseignement agricole. Une plateforme lui est dédiée, en réalité, il s’agit de www.iacae.fr.

Le GMAT, un passeport pour le futur gestionnaire

Afin de pouvoir intégrer le monde professionnel, il est d’important d’avoir toutes les connaissances théoriques et pratiques requises. Le Graduate Management Admission Test ou GMAT est la sélection des candidats admissibles à la première année d’une école de gestion. Ce test consiste à aligner le niveau des apprenants selon les normes requises pour tous les futurs gestionnaires, et à orienter les autres vers une filière plus adaptée à leurs compétences. Il sert à définir les indicateurs de réussite académique de l’étudiant, en matière d’études supérieures en gestion. Il s’adresse à tous les étudiants, sans distinction d’âge, de sexe, de culture, ou de nationalité. Le GMAT http://www.tagemajor.com/stages-intensifs/stage-gmat est un test qui se présente sous 4 étapes, dont 3 sont des questions à choix multiples, et le reste pour une rédaction de texte. Bref, c’est un examen avec des conditions standard, s’adaptant au niveau de chaque candidat, et sécurisé. L’inscription au GMAT http://preparation-gmat.fr/ peut se faire sur son site officiel, et les informations y afférentes sont publiées sur la même plateforme à l’intention des candidats.

Le concours Passerelle

Etudier dans l’une des 12 plus grandes Ecoles de commerce de la France n’est actuellement plus un luxe. En effet, de l’EDC Paris Business School à Rennes School of Business, et ce, en passant par Grenoble Ecole de Management, ces universités de renom ont toutes leurs spécificités. Toutefois, elles sont arrivées au compromis d’organiser un concours d’admission commun. Le concours Passerelle http://prepa-concours-passerelle.fr devient alors une référence dans la filière management. Par ailleurs, tout étudiant désirant profiter d’un enseignement de qualité et qui est titulaire de soit un bac + 2, soit un bac +3 peut y avoir accès. La première pour la passerelle 1 et la deuxième pour la passerelle 2. Généralement, le concours Passerelle http://www.tagemajor.com/stages-intensifs/concours-passerelle s’obtient avec le TAGE MAGE http://www.tagemajor.com. Cependant, cela n’est que facultatif. Il en va du choix du candidat de passer ou non le TAGE MAGE http://prepa-tage-mage.com, épreuve consistant à tester les aptitudes du candidat en termes verbaux, de raisonnement logique et enfin de résolution de problèmes.

Le concours Tremplin

Voisin du concours Passerelle, le concours Tremplin http://prepa-concours-tremplin.fr/ rassemble dans ses rangs trois grandes écoles de commerce : les écoles écricomes qui sont KEDGE Business School, NEOMA Business School et enfin, ICN Business School de Nancy-Metz. Elles font toutes l’objet d’une reconnaissance professionnelle. Les deux concours semblent similaires puisque effectivement, concours Tremplin http://www.tagemajor.com/stages-intensifs/concours-tremplin dispose aussi de deux niveaux de recrutement à savoir Tremplin 1 et Tremplin 2. Si la première requiert l’obtention d’un bac + 2 pour une entrée en première année dans les institutions précitées, la seconde nécessitera un bac +3 au minimum. Par ailleurs, ce dernier offre aussi la possibilité au candidat de postuler pour le TAGE MAGE. Ainsi, le programme est quasi analogue. Cependant, ce concours-ci se distingue de par l’émergence d’une épreuve assez particulière en 2013 : l’analyse des textes comparés. Les évaluations, elles, ont généralement lieu en avril pour les épreuves écrites et en juin pour les épreuves orales tandis que les inscriptions se font de décembre en mars.

TOEIC : ce qu’il faut savoir

L’anglais est la première langue internationale, d’où son importance au sein de l’enseignement universitaire. Le TOEIC http://www.tagemajor.com/stages-intensifs/toeic est un examen de niveau qui permet de déterminer le niveau d’anglais d’un candidat. Il peut être passé par n’importe qui, qu’il soit débutant ou non. Evidemment, ce sont ceux qui maîtrisent plus la langue qui ont plus de chances de réussir, et qui sont aussi les plus remarqués par les grandes universités partout dans le monde. L’examen TOEIC est divisé en deux parties bien différentes. La première section est l’orale. Durant cette section, chaque candidat devra répondre à plusieurs questions de manière à évaluer ses capacités oralement. Pour la deuxième section qui est en écrit, le concept est le même. Toutefois, il permettra de voir les capacités d’assimilation et de rédaction des candidats à l’écrit. Pour l’inscription au concours, il est nécessaire de prendre contact au local des responsables le plus proche.